Choose Your Store
Define this text in Theme Options.

And If I Was To Die...

Initialement sorti le 1er juin 2007, « And If I Was To Die In The Morning… Would I Still Be Sleeping With You » a été le tout premier projet produit par les membres de Your Favorite Enemies. Assemblé dans la seule intention de répondre de façon positive aux nombreuses requêtes des fans pour obtenir la musique du groupe, cet EP est un projet qui allait non seulement devenir le point de départ d’un voyage incroyable pour le sextuor montréalais, mais qui allait aussi devenir la première fondation d’une relation très unique entre le groupe et les fans, une relation si singulière qu’elle a permis au groupe de tourner à travers le monde avant même d’avoir passé 1 an ensemble.

« Les réactions des gens nous ont totalement pris par surprise. Je veux dire… pour nous, nous étions quelques punks en marge, un groupe de gens essayant de comprendre la nature même de ce que nous vivions. Nous n’étions pas à mettre sur pied un plan afin de prendre le monde d’assaut. Je crois que la nature naïve de notre honnête ouverture à partager avec quiconque ajoutée à la sincère essence de notre invitation à communier a permis d’établir des relations incroyablement significatives, qui n’ont jamais été du type rock stars – fans. Nous n’étions pas partisans de notre propre capacité à écrire quoique ce soit qui vaille la peine de s’y attarder, alors nous étions loin de nous la jouer rock star. Ça a toujours été une histoire de famille pour nous, avec une connexion spéciale entre chacun de nous dans le groupe, mais aussi avec tous ceux qui nous ont offerts le privilège de nous lier à eux. De l’humble nature du EP à son titre senti, délicat, mais lucide, « And If I Was To Die In The Morning… », il a toujours été un cri profond murmuré sans foi aucune en ce que quiconque ne pourrait y faire écho, ne serait-ce que nos propres voix intérieures. Alors lorsque nous avons entendu les voix des autres qui non seulement nous répondaient, mais qui s’ajoutaient à la nôtre, nous avons eu l’impression d’arriver au bout de ce qui fût une nuit sans fin. Nous avons soudainement réalisé que le chatoiement de la lumière de chacun pouvait transformer un crépuscule en la lumière la plus incroyable jamais produite par une aube nouvelle. Cette lumière a non seulement transformé nos vies à jamais, mais elle est aussi devenue la lumière à nos pieds et nous a guidés dans des endroits auxquels nous nous étions interdits de même rêver, puisque de tels rêves étaient voués à être impossibles. Lorsqu’on se fait dire toute sa vie que les rêves sont plus qu’improbables, on oublie simplement les sensations associées aux rêves. Cette lumière si vive nous a montrés une nouvelle avenue et a démenti notre misérable absence de foi. Nos yeux étaient dorénavant ouverts et capables de voir l’invisible. La sortie de « And I Was Too Die In The Morning… » n’a pas changé nos vies, c’est l’amour des gens qui nous a complètement transformés » explique le chanteur Alex Foster, se rappelant les réactions des membres du groupe face à l’accueil de l’album par les fans.

Donc, afin de saluer le projet annuel « Ceremony & Jubilation », qui commémorait le 5ème anniversaire de Your Favorite Enemies, les membres du groupe ont voulu sortir à nouveau leur premier EP « And If I Was To Die In The Morning… Would I Still Be Sleeping With You », depuis longtemps épuisé, non seulement comme un hommage au tout début de leur unique et incroyable voyage, mais aussi afin d’honorer les gens qui les ont accueillis comme des membres de la famille et les ont supportés comme des frères et soeurs.

« Il était essentiel pour nous de marquer un moment si significatif en faisant l’éloge de l’amour de tous ceux qui ont fait de YFE un ami cher, un véritable membre de leur famille, un confident bien-aimé, une âme soeur, et bien plus encore que les mots ne peuvent le décrire. Nous ne pouvions penser à quoi que ce soit de plus significatif que de sortir à nouveau « And If I Was To Die In The Morning… », puisqu’il a été tellement fondamental à l’établissement des significatives relations que nous entretenons avec nos êtres chers et extraordinairement capital au voyage de la grande famille élargie qu’est YFE. Pour certains, ça peut sembler être un point de départ, mais pour nous, c’est ce vif moment que nous partageons ensemble sur une base quotidienne. C’est une partie vivifiante de cette pierre angulaire qui nous est à la fois propre et collective » ajoute le guitariste de YFE, Jeff Beaulieu, à propos de l’importance de la sortie du EP « And If I Was To Die In The Morning… Would I Still Be Sleeping With You » dans le cadre des célébrations associées à « Ceremony & Jubilation ».

« Cette célébration nous a rappelés que les moments les plus significatifs sont souvent ceux qui sont vécus libres d’ambitions tortueuses ou de plans structurés. Les rêves sincères demeurent la plus incroyable façon pour quelqu’un d’aller au-delà de la nature irrémédiable de ses nuits sans fin, puisque chaque matin qui suit notre propre mort, mort à notre propre absence de foi, à nos doutes et peurs, est l’éclosion d’un miracle de vie destiné à colorer la noirceur de notre propre désespoir… cette mort à nous-même » conclut Foster à propos de « And If I Was To Die In The Morning… Would I Still Be Sleeping With You ».